Poster un message

En réponse à :
Editoriale

Soldi, prostituzione e avidità in Vallettopoli : parla Simona Ventura e Aida Yespica si difende dalle domande di Woodcock

jeudi 15 mars 2007 par Emiliano Morrone
ROMA - Una persecuzione, « una iettatura ». Così Simona Ventura definisce il suo rapporto con Fabrizio Corona. E nell’interrogatorio del 27 ottobre scorso rivela che fu proprio questo uno dei motivi che la convinse a lasciare l’agenzia di Lele Mora.
« Lui - aggiunge - non mi ha protetta ». Ben diverso appare invece l’atteggiamento di Aida Yespica. Il pubblico ministero la incalza su eventuali incontri combinati con politici, in qualche momento sembra quasi suggerirle le risposte da dare. Ma (...)

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :