Poster un message

En réponse à :
Politica

Lettera aperta a una sinistra nazionale che non sente, non vuole sentire

A Prodi, Rutelli, Fassino, Cossutta, Pecoraro Scanio e associati, che non si sono manco degnati di rispondere
dimanche 10 avril 2005 par Emiliano Morrone
Cari prodi dell’Unione,
cari Prodi, Rutelli, Bertinotti, Fassino, Cossutta, caro Alfonso, verde, spero, cari reggitori tutti,
vi scrivo da un quartiere periferico del piccolo globo. Vi chiamo a rispondere da San Giovanni in Fiore, la cittā di Gioacchino, quello strano profeta d’una renovatio mundi - che non fu tanto obbediente verso il potere d’allora. Qui, strano a dirsi, la disoccupazione č a quota 51% ma la guerra, restando alle quote, non c’entra affatto. Esiste da sempre, qui, la (...)

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :