Poster un message

En réponse à :
FILO-SOFIA E RICERCA SCIENTIFICA. « Lo stolto ha detto in cuor suo : Dio non c’è » (Anselmo d’Aosta)

COSA SUCCEDE NEL CERVELLO QUANDO SI PENSA A DIO. Uno studio americano a cui ha partecipato anche Giovanna Zamboni, ricercatrice italiana all’università di Oxford - di Elena Dusi

mardi 10 mars 2009 par Federico La Sala
L’ultima scoperta di uno studio americano su alcuni volontari.
Se si parla di religiosità, si attiva una specifica area cerebrale.
La risonanza magnetica fotografa reazioni simili in credenti e non credenti
Ecco la zona del cervello
dove nasce la fede in Dio
di ELENA DUSI *
SE DIO esiste, il cervello dell’uomo è lo specchio ideale per rifletterlo. Nei credenti come nei non credenti, la questione dell’esistenza di un aldilà impegna aree della corteccia cerebrale molto evolute che sono (...)

En réponse à :

> COSA SUCCEDE NEL CERVELLO QUANDO SI PENSA A DIO. ---- TUTTO VIENE DALL’ESPERIENZA, MA NON TUTTO SI RISOLVE NELL’ESPERIENZA.

mardi 10 mars 2009
C’est vous qui simplifiez, cher Monsieur, il suffit de lire les "scoop" sur les pages dites "scientifiques" des quotidiens....celui sur l’expérience de Miller valait son pesant d’or comme "thriller" mais pas pas comme sérieux. Je le dis en connaissance de cause ayant fait partie de l’une des équipes de chercheurs français qui travaillait sur ces problèmes. Inénarrable aussi l’article sur le sulfure d’hydrogène. Ne mélangeons pas les plans s’il vous plait . Une chose est la recherche scientifique qui s’occupe de la description (et rien de plus ) des phénomènes et répond au "comment" , autre chose le don de la foi (pas une zone du cerveau) et les domandes fondamentales : "pourquoi" qui est à un autre niveau , en dehors des mesures et des formules mathématiques (qui font perdre le sens du réel !). Un conseil, tentez de voir le magnifique "Galilée où l’amour de Dieu", film français avec Claude Rich, où l’on ne vous sert pas les constants clichés sur ce savant qui savait distinguer les valeurs. J’ai eu la chance dans ma vie de rencontrer des "vrais" savants (L.de Broglie, A.I.Oparine etc.) qui eux ne confondaient pas les plans de la connaissance . Quant à la tolérance....le fait que vous utilisez le terme de taleban (une autre mode 2000 !) montre qu’il ne s’agit pas de la conception voltairienne, mais soixante huitarde . Cordiali saluti

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Titre :

Texte de votre message :
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, veuillez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse URL.)
Titre :

URL :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre nom (ou pseudonyme) :

Votre adresse email :